News

Le syndrome des yeux secs

image description

Syndrome très courant aussi appelé « sécheresse oculaire », il peut être isolé et ponctuel ou la conséquence d’une maladie oculaire.

Nos yeux produisent des larmes en continu. Elles humidifient les yeux, les nettoient et les protègent des corps étrangers (poussières). Elles sont indispensables à une bonne vision.

Eh oui, nos larmes ne sont pas uniquement l’expression de notre tristesse ! Elles sont la preuve du bon fonctionnement de l’hydratation de nos yeux. Et cette hydratation est primordiale.

Comment repérer le syndrome des yeux secs ?

Les symptômes sont nombreux et peuvent être cumulatifs. En général, les deux yeux sont concernés. Vous ressentez : 

  • Une sensation de sable dans l’œil ;
  • Un inconfort oculaire ;
  • Des picotements ;
  • Des brûlements légers ;
  • Une irritation ;
  • Une vision brouillée de manière fluctuante ;
  • Une fatigue oculaire ;
  • Une présence de mucus autour des yeux ;
  • Une difficulté à porter des lentilles de contact ;
  • Une sensibilité à la lumière, au vent, au froid, à la fumée, etc. ;
  • Des démangeaisons dans les yeux et parfois œil rouge (mais pas systématiquement) ;
  • Un larmoiement excessif ;
  • Une envie de fermer les yeux.

Vous pouvez en conclure que vous êtes atteint de sécheresse oculaire. Ce trouble est parfaitement bénin mais il est important ne pas laisser cet inconfort s’installer sur le long terme.

Quelles sont les causes de la sécheresse oculaire ?

Les larmes – ou film lacrymal – sont un mélange complexe d’eau, d’acides gras, de protéines, d’électrolytes et de substances antibactériennes. Ce mélange garde la surface de l’œil propre et claire, et prévient les infections.

Le syndrome des yeux secs peut provenir de plusieurs facteurs. Il peut être dû soit à une diminution de la sécrétion de larmes, soit à un déséquilibre entre les divers éléments les composant ce qui peut entraîner une augmentation de leur évaporation. Dans un cas comme dans l’autre, il s’ensuit un inconfort oculaire, voire jusqu’à des ulcérations de la cornée. On estime que 30 % des consultations en optométrie concernent, à des degrés divers, le syndrome des yeux secs.

La sécheresse oculaire peut aussi provenir d’un problème au niveau de la paupière. Soit elle ne cligne pas suffisamment, soit elle est atteinte d’une blépharite (inflammation du bord de la paupière), provoquant l’évaporation des larmes et un syndrome de sécheresse et d’irritation. 

Quelles sont les conséquences du syndrome des yeux secs ?

Paradoxalement, la sécheresse oculaire peut entraîner une surproduction de larmes et un larmoiement régulier. Il s’agit pourtant bien des yeux secs car ces larmes contiennent essentiellement de l’eau mais peu d’acides gras et/ou de mucus. L’œil n’est pas suffisamment humide.

Un œil asséché est plus fragile. Il est moins bien protégé contre les agents pathogènes. Il reste alors plus sensible aux infections, aux inflammations, aux irritations voire à des ulcérations de la cornée.

En cas d’inconfort prolongé, il est important de consulter un ophtalmologiste ou un médecin. Vos yeux sont précieux, prenez-en soin.

QUELS SONT LES FACTEURS AGGRAVANTS ?

Plusieurs facteurs peuvent influencer les risques de souffrir du syndrome des yeux secs :

  • L’âge. En vieillissant, les glandes lacrymales ne produisent plus suffisamment de larmes ou fournissent des larmes de mauvaise qualité qui entraînent une sécheresse des yeux. De nombreuses personnes âgées de plus de 60 ans éprouvent des problèmes d’yeux secs.
  • Le sexe féminin : les femmes sont deux fois plus sujettes au problème d’yeux secs que les hommes ; et ceci notamment lors de changements hormonaux comme durant la grossesse ou à la ménopause.
  • Les médicaments. Un certain nombre de médicaments peuvent entraîner de la sécheresse oculaire : la pilule contraceptive, les antidépresseurs, les antalgiques, les antihistaminiques, les somnifères, les médicaments antiacnéiques (roaccutane) etc. N’hésitez pas à consulter la notice ou à en parler à votre médecin.
  • Les écrans. L’utilisation prolongée des écrans diminue la fréquence de battements des paupières, lesquels permettent d’humidifier l’œil. S’ensuit fréquemment une sensation d’irritation.
  • L’environnement. La pollution atmosphérique, la fumée de cigarette, la poussière, l’air climatisé, le vent, la pollution, peuvent être à l’origine d’une sécheresse oculaire.
  • La chirurgie réfractive (LASIK). Un traitement laser entraîne souvent une sécheresse transitoire pouvant durer de 6 mois à 12 mois.
  • Le syndrome Gougerot-Sjögren ou syndrome sec. Cette maladie auto-immune touche les glandes salivaires de la bouche et les glandes lacrymales des yeux, provoquant des sécheresses des muqueuses.
  • Certaines maladies. D’autres maladies, comme le diabète, les maladies de la thyroïde, etc., peuvent entraîner une sécheresse oculaire. 

Comment prévenir la sécheresse oculaire ?

En adoptant de bonnes habitudes par des gestes simples de la vie quotidienne, on peut prévenir le syndrome des yeux secs efficacement. 

  • Utiliser un humidificateur d’air ;
  • Éviter de recevoir de l’air directement dans les yeux ;
  • Abaisser le chauffage ;
  • Porter des lunettes de soleil à l’extérieur ;
  • Limiter le nombre d’heures de port des lentilles de contact ;
  • Éviter de fumer ;
  • Eviter les atmosphères polluées ;
  • Faire des pauses régulières lors d’un travail prolongé à l’ordinateur ou en lisant, en regardant quelques secondes au loin et en clignant des yeux ;
  • Lire la notice des médicaments que l’on consomme et demander au médecin s’il est possible de les remplacer quand ils peuvent entraîner des yeux secs ;
  • Porter des lunettes obturantes permettant de protéger l’œil de l’environnement agressif et de maintenir une humidité élevée au niveau de l’œil ;
  • Porter de lunettes protectrices en piscine ; le chlore étant irritant pour les yeux.

Le syndrome des yeux secs reste bénin. Cependant, laisser cet inconfort s’installer durablement fragilise vos yeux. N’hésitez pas à demander conseil à votre opticien Manéo. Manéo Opticiens, 100 % 974, vous accueille dans ses 8 magasins, sur toute l’île de La Réunion.